Chansons de femmes

Retour à la page Nous programmer

« Le chant est le trésor des pauvres, bien riche qui sait parler oiseau »

Ce trio féminin revisite des chansons françaises du XX siècle, d’auteurs connus ou à découvrir.

Malicieuses, tendres, graves ou vindicatives, elles parlent de femmes, de la naissance à la mort, de la solitude et de l’amour, de la maternité et du refus d’enfanter, de l’enfance et du grand âge…

L’originalité de ce programme tient aux arrangements polyphoniques audacieux et colorés et aux accompagnements instrumentaux joués aux flûtes à bec, luth, guitares renaissance et classique.

L’identité forte du trio vient de sa solide pratique des musiques anciennes et du répertoire de chansons et romances séfarades qu’il propose depuis plus de dix ans.

Chansons de Michèle Bernard, Linda Lemay, Danielle Messia, Jeanne Moreau, Anne Sylvestre, Boris Vian… et du trio Morenica

Gabriela Barrenechea, chant et guitare Anne Koppe, chant et flûtes à bec Jeanne Boëlle, chant, luth et guitare renaissance

avec le regard complice de Jean-Louis Gonfalone

PROGRAMME

An italian Rant (éd. Playford) Natachka (paroles et musique Anne Koppe) Woodycock (éd. John Playford, 1651) Crainte (texte de Gabriela Mistral, musique de Gabriela Barrenechea) Où qu’on aille (paroles et musique Michèle Bernard) Li la lune (traditionnel) Au clair de la terre (Jacques Barathon) Valse à 5 temps (traditionnel) Valse du départ (Thierry Laplaud)

Errante du cœur (paroles Jeanne Moreau, musique A.Duhamel) La femme du vent (paroles et musique Anne Sylvestre) Stingo (éd. PLayford) Non, non, tu n’as pas de nom (paroles et musique Anne Sylvestre)

A mi Palomita (Victor Jara)

Une jeune fillette (renaissance)

Belle qui tiens ma vie (renaissance) Les filles seules (paroles et musique Linda Lemay) Diablesses (paroles et musique Jeanne Boëlle) Les 12 amoureux (Traditionnel)

Je t’aime (paroles et musique Michèle Bernard) La main gauche (Danielle Messia) Je voudrais te prendre (paroles et musique Lynda Lemay)

Ma grand-mère (paroles et musique Pierre-Jean de Béranger) Quand j’aurai du vent dans mon crâne (paroles Boris Vian, musique Serge Gainsbourg ) La Branche (Robert Nyel / Gaby Verlor, arrangement Pierre Goujon)

FICHE TECHNIQUE

Durée
 des concerts 1h15

Lieux de diffusion salles de concert, théâtres concerts chez l’habitant

Sonorisation
 concert en acoustique

 de préférence (jusqu’à 150 personnes) au delà, prévoir légère sonorisation (voir pièce jointe)

Jauge 50 à 300 personnes

Espace scénique
 4m d’ouverture et 3m de profondeur
minimum (idéal 5m sur 3m)

Mise en lumière
 éclairage scénique pour trois musiciens
 pour les salles équipées, nous pouvons fournir une conduite lumière sur demande



Conditions financières et frais de déplacement nous contacter

Retour à la page Nous programmer